6/ Le top 10 des plus belles prières de la Bible: " Deux hommes qui prient !"

texte_podcats_formate

Matthieu 18/19 et 2 Rois 19/35

« Je vous dis encore que, si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. »

« Cette nuit-là, l'ange de l'Eternel sortit, et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Et quand on se leva le matin, voici, c'étaient tous des corps morts. »

Introduction : la démonstration par l’exemple ! Deux hommes qui prient valent plus qu’une armée de 185 000 hommes. C’est dire la force, la puissance de la prière.

  1. Des arguments entendus et lus dénonçant un tel texte :
  • « Aimez-vous les uns les autres ! » Nous avons des adversaires, plus forts que nous. Réfléchissons à ce que sont nos « assyriens aujourd’hui ».
  • 185 000 morts en une nuit et qui leur a prêché l’évangile. Il y a toujours des gens pour se préoccuper du salut des autres ; occupons-nous d’abord de notre salut. Si ce texte est dans la Bible, n’en doutez pas, Dieu sait ce qu’il fait.
  • 185 000 morts ! La Bible un livre qui raconte des massacres horribles peut-il venir de Dieu ? La sensiblerie de certaines personnes est affligeante. Vous croyez que le monde est fait de bisounours ? Pas de quartier, pas de cadeau ; la mort menace en permanence. Ce sont eux ou nous !
  1. Deux hommes qui s’entendent
  • L’un est pasteur, prophète, il sert Dieu à Jérusalem, c’est Esaïe. Ce n’est pas un surhomme, il a ses défauts, ses misères, son caractère. Il pourrait néanmoins renvoyer Ezéchias à ses chères études en évoquant le fait qu’il n’est pas à la hauteur ou je ne sais quoi. C’est à cela que le pasteur est appelé,  à prier avec ceux qui ont peur, avec ceux qui sont assiégés par l’adversité, avec ceux qui sont dépassés par leurs ennemis, avec ceux qui sont envahis par l’angoisse.
  • Ezéchias, c’est un roi. Bien qu’il soit un bon roi, qu’il ait fait le bien, il est tout de même rattrapé par un adversaire plus fort et plus puissant que lui. La vie sur la terre n’est pas un long fleuve tranquille. C’est plutôt un torrent imprévisible. Un lac fermé ou la tempête tourne en rond.
  • L’un va vers l’autre, l’autre accepte d’être avec le premier ; ils vont s’entendre ; pas se disputer, pas se quereller, pas se faire de reproche ; rien de pire pour bloquer la prière qui sauve. Et c’est ainsi que deux hommes désarmés vont vaincre 185 000 hommes après avoir prié.
  1. Qui avaient-ils en face d’eux ? 
  • L’inventeur de la guerre psychologique ; les pensées négatives sont comme ces 185 000 ennemis, elles se multiplient vitesse grand V et font le siège de notre vie pour la détruire (50 000 pensées par jour).
  • Un adversaire qui a tout gagné auparavant. Pourquoi cette fois cela ne se passerait pas comme les autres fois ? Le cancer et ses 185 000 cellules qui se répandent dans l’organisme à toute vitesse ; la maladie, sous une forme ou sous une autre, l’échec qui se répète ; les dettes avec ses nombreux zéros qui s’accumulent ;  bref il y a des noms qui font peur parce qu’ils tuent, ont tué et continueront de tuer ; pourquoi pas nous ?  Il n’y a pas de raison ! 
  • Un diagnostic définitif. Personne ne pouvait imaginer qu’Ezéchias allait s’en sortir. D’ailleurs personne n’aurait été assez fou pour lui venir en aide. Sauf le pasteur local.