03-01-2021

“Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus,

et si tu crois dans ton coeur que Dieu

l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé” Romains 10.9

 

Sur fond de crise mondiale, immobilière, financière, boursière et sociale,

vous n’avez peut-être pas du tout envie de proclamer une telle affirmation.

Pourtant ce verset de la lettre aux Romains s’applique aussi à ce genre de situation.

Proclamez que la nouvelle année sera bénie !

Proclamez par la foi que cette nouvelle année est bénie pour vous, pour

votre couple, vos enfants, votre église locale, l’entreprise qui vous emploie et vous verse un salaire chaque mois, ou la société que vous dirigez ! Faites-le, parce qu’on vous regarde.

La Bible affirme que Dieu regarde la foi des siens (Psaume 147.10-11) ;

mais aussi que les autorités, les dominations dans le monde spirituel sont spectatrices de notre foi et écoutent nos propos (1 Corinthiens 4.9) ; quel spectacle allez-vous leur donner en commençant l’année ?

Tant de croyants ont adopté le discours officiel, qui ne parle plus que de

crise par ci et de crise par là ! Mais votre Dieu ne connaît pas la crise, et si vous le connaissiez mieux, vous sauriez que la crise n’est pas pour vous. Au ciel, pas de crise, mais de nouvelles bénédictions prévues pour toute cette année, pour chaque jour de l’année ! Vous ne manquerez de rien ! Priez pour votre patron, votre entreprise, votre pays !

Proclamez la bénédiction de Dieu sur chaque journée, sur vos comptes,

sur votre santé, sur votre famille, et bien entendu sur votre vie spirituelle et votre vie d’église. Il n’y a rien de superstitieux là-dedans, mais juste le désir de faire ce que la Bible demande. La pratique de la proclamation de la foi a toujours été une bénédiction pour qui l’a vécue simplement ! Que croyez-vous vraiment ? Eh bien, affirmez-le maintenant !

 

Une proclamation de foi pour cette année

Je proclame, dans la foi au Seigneur Jésus, que cette année est une année bénie pour moi pour les miens, pour l’église locale et pour l’entreprise qui m’embauche. Je dépasse les voeux traditionnels et superstitieux pour m’attacher à cette pratique de ta Parole.

 

Samuel Foucart (extrait des Pensées du jour tome 1)