img_Pensée_du_jour

Jésus nous demande de ne pas être troublés et plus précisément que notre cœur ou notre esprit ne se trouble pas.

Dans la version Parole de Vie, le texte nous donne cette traduction : « Ne soyez pas inquiets, croyez en Dieu et croyez aussi en moi, (en Jésus) » !

Malheureusement, il nous arrive de passer par des temps troublés, des temps de désillusion ou de déception, surtout lorsque nous sommes amenés à vivre le confinement et qui plus est de vivre avec la crainte confuse du Covid-19.

Mais vous savez qu’en leur temps, les disciples également ont eu leur lot de déception.

Tout particulièrement quand ils ont vécu l’imprévisible : voir des soldats romains emmener Jésus pour le faire prisonnier en le traitant comme le dernier des malfaiteurs.

Nous aussi face à nos souffrances, à l’isolement, aux informations alarmistes et contradictoires, pouvons être légitimement troublés

Les disciples étaient totalement bouleversés et déconcertés et il y avait de quoi. Jésus, le Jésus  qui avait marché dans les rues de Jérusalem, qui avait guéri des malades, qui avait purifié des lépreux, qui avait délivré des possédés, ressuscité des morts et bien le voilà arrêté comme un brigand.

Et face à cette arrestation empreinte de haine et d’injustice,  Pierre,  celui qui prétendait vouloir suivre Jésus jusqu’au bout, le reniera par trois fois. Ce qui ne manquera pas d’ajouter encore davantage de troubles.

Combien d’événements difficiles peuvent nous conduire, nous aussi à emprunter une route qui nous éloigne de Dieu ?

Les disciples n’avaient pas imaginé vivre une telle situation !

Quelles questions angoissantes pouvaient-ils y avoir dans leur cœur à ce moment-là ?

Pourtant je reviens à cette parole de Jésus : « Que votre cœur ne se trouble pas ! ». Y compris face à la multitude de pensées qui traversent notre esprit dans ces heures sombres.

Alors pourquoi ne pas faire comme Jésus qui avait l’habitude de monter à la montagne des Oliviers pour prier ?

Rappelons-nous que les décisions de Jésus furent prisent après ces moments de prière :

  • Le choix des disciples, Luc 6/12
  • Le fait de les rejoindre pendant la tempête, Matthieu 14/23, par exemple, ont  tous été précédés de ces moments de communion avec le Père.

Jésus, le bon Maître, vient à nous aujourd’hui « encore », avec des paroles de paix, et de réconfort, : « Tandis qu'ils parlaient de la sorte, lui-même se présenta au milieu d'eux, et leur dit: La paix soit avec vous ! » (Luc 24/36)  Il nous donne aussi le seul moyen d’avoir la force de le suivre jusqu’au bout, le Saint-Esprit, Actes 1/8.

Sachons réaliser que nous produirons que ce que nous sommes,

Invoquez le nom qui est au-dessus de tous les noms, celui de Jésus,  et exercez votre foi, car sa puissance n’a pas changé. « Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement » Hébreux 13/8.

Alors pour terminer, je voudrais vous encourager en vous disant de rester dans la paix, ne soyez pas troublé, quoi qu’il arrive vous n’êtes pas seuls, Dieu veille sur votre vie, votre famille, votre avenir.

Stéphane Passavant