La piété est utile

texte_podcats_formate

1 Timothée 4/8 et Osée 6/6

« La piété est utile à tout »

« Car j'aime la piété et non les sacrifices, et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes »

  1. Notre seconde lecture nous apprend quoi ?
  • Que Dieu aime la piété, non pas pour lui, il n’en a pas besoin, mais il aime la trouver dans le cœur, la maison, la vie de ses enfants.
  • La piété est résumée aussi simplement que possible dans ce texte : « la connaissance de Dieu » avoir un contact quotidien avec lui, par la prière, la lecture de sa parole, et la piété collective avec l’église.
  • Jésus qui aurait pu se passer de piété sur la terre, étant parfaitement fils de Dieu, ne va pas le faire parce que parfaitement Fils de l’homme elle lui était indispensable : « Il a été exaucé à cause de sa piété » !
  1. La piété est utile à ma vie.
  • J’ai besoin de piété pour ma propre vie tout entière :
  • Pour mon esprit, ma vie spirituelle, ma relation à Dieu n’existe même pas sans piété, elle n’est qu’une étiquette, un faux-semblant, pire une religion vide de sens.
  • Besoin de la piété pour mon âme, siège de mes sentiments, si souvent blessée, si fragile, si sollicitée, mon âme a soif de toi disait David.
  • Besoin de la piété pour mon cœur en souffrance, lui aussi blessé par l’existence, par les autres, par les épreuves ; et puis c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées ; sans ma piété, sans connaître Dieu, je n’y arriverai jamais face aux conflits se livrant bataille dans mon cœur.
  • J’ai besoin de piété pour mon corps, non seulement pour être guéri quand c’est nécessaire, mais aussi parce que la piété me conduit à avoir une vie saine, équilibrée. Mon corps c’est aussi ma tête, mon psychisme, mon équilibre de vie, ma discipline de vie, la piété c’est une discipline.
  1. La piété est utile à ma famille.
  • Dieu est l’inventeur de la famille. La première fois dans la Bible, que l’on trouve trace de la prière telle que nous la connaissons et la pratiquons aujourd’hui, c’est face à un homme qui a une famille. Ma piété est utile à ma famille.
  • Ma piété est utile à mon couple. Pour la formation d’un couple qui va durer ; pour la vie d’un couple ; pour l’idée de vieillir ensemble dans le couple. L’influence de la piété sur mon couple, réfléchissez-y !
  • La piété est utile à mes enfants : « autrement vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints » 1 Corinthiens 7/14, pas encore convertis peut-être, mais l’influence bénie de ma piété sur leur vie est indéniable.
  1. La piété est utile pour la société.
  • Parce que je prie pour la guérison de mon pays, c’est ma responsabilité et c’est dans le cadre de la piété que Dieu m’attend, mais aussi parce que je prie pour ceux qui nous gouvernent, pour le bonheur de ma ville, mon bonheur dépend du sien : « Recherchez le bien de la ville où je vous ai menés en captivité, et priez l'Eternel en sa faveur, parce que votre bonheur dépend du sien. » Jérémie 29/7
  • Ma piété utile parce que je prie pour ceux qui m’emploient, ou ceux que j’emploie, parce que je prie pour mon patron, parce que je prie pour le médecin qui me soigne, pour mes amis qu’ils soient croyants ou non, pour mes commerçants qui ne manqueront pas de remarquer que vous avez « un truc » que les autres n’ont pas.
  • Mais aussi parce que je prie pour mes collègues de travail, mes voisins (ah les voisins !).
  1. Ma piété est utile à l’église de Jésus-Christ.
  • En tant que corps spirituel, constitué de pierres vivantes formant un édifice spirituel, je prie afin que Dieu bénisse, garde, protège cette entité spirituelle, qui ne s’arrête pas aux membres inscrits sur des registres, mais qui va du nourrisson au vieillard en passant par les adolescents, les jeunes, les couples sans oublier tous ceux qui dans l’influence de l’Eglise ne sont pas encore sauvés, convertis.
  • Ma piété est utile à l’église parce que je prie pour les « pierres statiques » constituant le lieu de culte, la demeure de Dieu, le lieu de rendez-vous pour son peuple, plusieurs fois la semaine quand cela est possible. Ma piété est indispensable au fait que la bénédiction de Dieu repose là, que sa présence fasse toute la différence, qu’on s’y sente bien, qu’on y vive des choses indépendamment de tout le folklore religieux ; Sa présence suffit ! Et puis ma piété est utile à la protection de Dieu sur ce lieu, sur cette maison de prière.
  • Ma piété est utile afin que l’Eglise soit gardée en paix, que le Saint-Esprit y agisse comme bon lui semble, ma piété c’est le gage d’une église vivante, où la vie du ciel passe par moi, par les autres, par le pasteur, par les anciens, par les monitrices ; cette vie du ciel qui ne peut se transmettre, se recevoir, se répandre que lorsque la piété existe chez les croyants.