En mission au Collège Théologique de Fianarantsoa : « Le lieu où on apprend le bien »

Le Collège Biblique où nous nous sommes rendues se trouve à 415km au sud de Tananarive. Après quelques 9h de routes, plus ou moins praticables, à travers la campagne malgache aux paysages époustouflants, entre montagnes rocheuses, forêts tropicales et rizières aux mille couleurs… nous nous sommes posées dans la ville de Fianarantsoa.

Le Collège (mot pour enseignement supérieur) est de confession protestante réformée, et spécialisé dans la formation de pasteurs, diacres, disciples, missionnaires, moniteurs pour les écoles du dimanche et des différentes branches du scoutisme chrétien, très actif à Madagascar. Les étudiants bacheliers sont âgés de 21 à 32 ans et sont logés dans l’enceinte même de l’établissement. Certains sont mariés et habitent dans des petites maisons à leur disposition avec leurs familles. Les études théologiques durent 3 ans, à l’issue desquels ils obtiennent une licence en théologie. Ils sont alors envoyés en tant que stagiaires dans les paroisses des campagnes de la région, puis poursuivent 2 années de spécialisation dans la capitale, avant d’être intronisés par la Fédération Protestante de Madagascar, pour ensuite exercer en affectation définitive là où ils seront nommés.

La Bibliothèque du Collège est un peu vide et l’accès à Internet est très limité, du fait du prix élevé des forfaits et des connexions qui fonctionnent très mal à cause des fréquentes coupures du courant. Les étudiants sont donc handicapés dans leurs travaux et ont besoin de matériel pour étudier.  A  leur demande, nous y avons ramenés une collection de livres d’études bibliques, des Bibles de diverses versions, des  magazines Pentecôte, des jeux éducatifs et du matériel pour les enfants de l’école du dimanche. Nous avons aussi ramené des couvertures et des vêtements. Malheureusement, nous n’avons pas pu rencontrer les étudiants qui étaient en stage, et nous avons remis les cartons à la Directrice qui nous a fait part que ces dons sont très précieux car ils répondent aux besoins des étudiants et des familles qui les attendaient avec impatience. Cependant, nous avons pu  passer beaucoup de temps avec leurs enfants qui étaient heureux de voir des visiteurs venus de si loin et qui s’intéressent à eux!

Merci pour vos prières et pour le soutien financier qui nous ont permis d’acheter quelques couvertures et des ouvrages en langue malgache qui coûtent cher pour ces étudiants non boursiers. Nous renouvelons le stock et espérons pouvoir leur fournir des clés USB et des vêtements d’hiver pour les bébés afin de répondre à leurs demandes. Fianarantsoa et sa région sont en montagne et il y fait très froid l’hiver !

Raymonde et Lalie