3 / Le top 10 des plus belles prières de la Bible: "Ne me retire pas ton Saint Esprit !"

texte_podcats_formate

Psaume 51/11

« Ne me retire pas ton esprit saint »

 

Introduction :  Parmi les plus belles prières de la Bible figure celle-ci : « Ne me retire pas ton esprit saint ». Après « Sauve-moi » et « Sois apaisé envers moi » voilà une prière magnifique, que signifie-t-elle vraiment ?

 

  1. Le Saint-Esprit continue le ministère de Jésus :
    • Il connaît les secrets des cœurs.
    • Fais du bien. Le Bon Esprit Dieu
    • Nous rassure. La paix de Dieu versée dans nos cœurs par le Saint-Esprit.

 

  1. Sans le Saint-Esprit pas de repentance. Jean 16/8 :
    • « Quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement »
    • L’être humain a la capacité de se culpabiliser et de culpabiliser les autres, d’avoir des regrets, des remords mais pas de se repentir ; à s’attrister, à déprimer, à laisser sa conscience l’accuser.
    • Seul l’Esprit de Dieu est capable d’agir en nous de manière à provoquer des sentiments nouveaux ; une lucidité sur notre état ; une prise de conscience de notre saleté ; un éveil de la conscience. C’est parfaitement inimitable une tristesse selon Dieu ; une circoncision du cœur.

 

  1. Sans le Saint-Esprit pas de révélation de Jésus.
    •  « Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi » Jean 15/26.
    • Tout ce que j’ai dit précédemment, la religion, les discours moralisants, le légalisme peuvent ou prou la provoquer, la favoriser ; mais qu’est-ce que la repentance sans la révélation de Jésus ? Rien d’autre qu’une forme supplémentaire de culpabilisation.
    • Ne me retire pas ton esprit saint parce que Seigneur quand mon péché, ma conscience, la morale, la religion ; les autres, la justice vont m’accuser, je serai terriblement seul. La repentance sans Jésus ne sert à rien. Avec Jésus, les changements sont là « Va et ne pèche plus » !

 

  1. Le Saint-Esprit est un avocat hors pair :
    • « Le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses » Jean 14/26
    • « Ne cherche pas à abaisser le malheureux, un jour vient où Dieu le relève » Proverbe turc.
    • Le consolateur dont il est question, c’est bien le Saint-Esprit qui met un baume sur notre cœur brisé, sur nos blessures intérieures, qui calme nos douleurs et essuie nos larmes, qui a les mots qui conviennent, qui nous tend la main. C’est littéralement « Celui qu’on appelle à nos côtés » dans le but de nous défendre.

 

  1. Le Saint-Esprit nous révèle toute la vérité
    • « Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité, car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » Jean 16/13
    • Il y a des vérités qui ne servent à rien ; d’autres qui ne sont qu’un aspect de la vérité. Qui peut prétendre détenir la vérité aujourd’hui ? Quelle religion, quel clocher ? Lui, révèle la vérité.
    • Il nous révèle la vérité sur nous même et c’est sans doute bien difficile à entendre ; la vérité sur Dieu et son amour infini pour nous ; la vérité sur la vie, sur notre présent, notre avenir et aussi notre passé ; la vérité sur l’éternité en nous donnant les moyens de nous y préparer.

 

Conclusion :    J’espère que vous comprendrez mieux pourquoi cette prière est l’une des plus importantes de la Bible, elle est sur le podium, dans le top 10 des plus belles prières qu’un être humain ait pu faire monter vers Dieu dans l’histoire du monde.