1/ Le top 5 des plus grands psychopathes de la bible: Introduction et Jezabel

texte_podcats_formate

Le top 5 des plus grands psychopathes de la Bible

Galates 1/4 et Ephésiens 5/16

Introduction : on a souvent tendance à dire, entendre, répéter que le monde dans lequel nous vivons est mauvais, c’est sans doute vrai, mais il semble que ce ne soit ni nouveau, ni spécifique à notre génération. L’absence du Dieu vivant et vrai dans notre monde, le rend mauvais mais c’est vrai depuis le déluge, en passant par Sodome et Gomorrhe et par toutes les civilisations antiques ou historiques (Babyloniennes, Grecques, Romaines, Espagnoles, Portugaises) et la notre n’échappera pas à la règle.

Le top 5 des plus grands psychopathes de la Bible

  1. Définition du psychopathe : 

Personne souffrant de psychopathie et qui présente donc un trouble du comportement. 

Le psychopathe est une personne souffrant d’un important trouble du comportement. Ce trouble se traduit par un comportement fortement antisocial. 

Il agit de manière très impulsive, dans le but de « détruire » psychologiquement et/ou physiquement l’individu. Ce comportement destructeur n’entraîne chez le psychopathe aucun sentiment de culpabilité

On compte près de 3% des hommes et 1% des femmes, touchés par la psychopathie. Cette pathologie peut s’exprimer à des degrés très différents, et pouvant mener jusqu’à la réalisation d’actes criminels. 

Parmi les symptômes de la psychopathie on relève : l’indifférence, l’irresponsabilité, l’absence de culpabilité, et les comportements asociaux avec autrui. Encore trop peu connue, la psychopathie a des origines assez floues. Cependant, on souligne tout de même une influence des facteurs environnementaux et familiaux. 

La psychopathie n’est pas une maladie incurable, et il existe de nombreuses thérapies pour atténuer les comportements agressifs, voire guérir la pathologie. Parmi elles : la thérapie familiale, la thérapie communautaire, mais aussi des traitements médicamenteux.

  • Quand un psychopathe a le pouvoir, il est tout à fait prêt à employer des méthodes plus que discutables pour le conserver, l’amplifier !

 

  1. Au rang 5, une femme JEZABEL
  • La reine qui porte la culotte ! Dominatrice, castratrice, manipulatrice, elle a épousé Achab qui sous ses airs de dictateur est un faible, un mou, un lâche !
  • Les femmes ne sont pas faites pour jouer ce rôle ; en général, elles s’adaptent mieux que les hommes (pour tout) mais cela reste une terrible anomalie. Par pure mégalomanie elle veut imposer la religion de son père, le roi de Tyr un ancien prêtre de la déesse Astarté, en Israël et pour cela elle va faire tuer tous les prophètes de l’Eternel. Seuls 100 vont être sauvés par l’intervention d’Abdias qui va les cacher dans une caverne ! Des milliers de morts.
  • Lorsqu’elle décidera de liquider Elie, elle n’hésitera pas une seule minute et il faut reconnaître qu’Elie, mal remis de son « burn out » se sauvera devant les paroles de cette femme ! C’est aussi elle qui organisera le crime de Naboth, sans jamais se salir les mains pour autant et ce dans le seul but de lui voler son bien ; un crime parmi des milliers d’autres ! Dans ce récit on découvre l’aspect manipulateur de cette femme !
  • C’est dans ce contexte qu’Elie le prophète va devoir vivre sa foi, parler de la part de Dieu ; ces gens là étaient au pouvoir et quand Elie dit à Achab ce qu’il pense de lui, il joue avec sa tête ! Les temps où vivait Elie étaient déjà très mauvais, des dirigeants corrompus régnaient en maître, l’injustice était présente à tous les étages de la société !
  • La fin de l’histoire de Jézabel est atypique, mais révélatrice. Après une dernière tentative de manipulation à l’égard de Jéhu, (elle a voulu ni plus ni moins le charmer et le mettre dans son lit) elle finira, précipitée d’une fenêtre, dévorée par les chiens sauvages, qui ne laisseront que son crâne (symbole de ses pensées mauvaises, la paume de ses mains (symbole de ses actions mauvaises, et ses pieds qui couraient sans cesse au mal).