JÉSUS le Fils de David et la femme Cananéenne

texte_podcats_formate

Matthieu 15/22

« Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria: Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. »

Jésus le Fils de David

Introduction : David le tueur de géant, Jésus en est le digne fils. Cette fois, c’est une non juive qui interpelle Jésus de cette manière. La réputation de David tueur de géant a passé les frontières d’Israël et cette dame va venir auprès de celui capable de tuer ses propres géants. 

  1. Un mot sur cette dame :
  • Mère de famille, apparemment seule avec une enfant ! Elle est caractérisée par 3 choses : sa langue (grecque) ce qui peut éventuellement expliquer la relative indifférence de Jésus dans un premier temps. Sa race (phénicienne) et par sa province (syrienne) !
  • En réalité, c’est sans aucun doute une cananéenne, comme la décrit Matthieu. C’est à dire une femme issue d’un peuple opposé à Dieu, à Israël, ennemi du Dieu vivant et vrai. Nous sommes par nature les ennemis de Dieu, par nos voies, et par nos choix.
  • Le premier géant auquel elle va s’attaquer elle même c’est celui des àpriori ! Jésus ne va pas me recevoir, il ne va pas m’écouter ; pourquoi Dieu m’aiderait ; je ne suis pas assez bien, ma famille n’est pas assez bien et sans doute que je mérite ce qui m’arrive ! Quel terrible géant, pour ne pas dire quelle terrible armée de géants grouillant à l’intérieur de nos pensées, dans nos souvenirs, notre âme, notre cœur et polluant notre foi. 
  • Jésus va l’aider dans son combat contre ses géants et lui répondant, en s’intéressant à elle ! La grâce de Dieu est tellement supérieure à tout le reste !
  1. Le géant de l’occultisme 
  • On ignore tout des raisons qui ont fait que sa fille était possédée d’un esprit impur ! Est-ce la maman qui avait joué avec l’occultisme ; s’agit-il d’une malédiction familiale ? Est-ce le papa qui a jeté un mauvais sort. Avait-on l’habitude de pratiquer l’occultisme  dans cette maison, cette famille, depuis combien de temps ?  Etait-ce tout simplement la fille adolescente qui s’était amusée à invoquer les esprits avec ses copains et copines ? 
  • On pourrait penser qu’en Israël il n’y avait rien de tout ceci, ce serait une grave erreur. C’est un peuple où l’occultisme a toujours été pratiqué et où il l’est encore ; il suffit de lire l’Evangile pour découvrir le nombre important de cas de possession à l’époque de Jésus. 
  • Donc ne jetons pas la pierre trop vite à cette femme, c’est dans la nature humaine d’aimer l’occulte, le mystérieux, le caché, le sombre, le voilé ! Satanisme, occultisme, voyance, horoscope, astrologie, cartomancie, spiritisme, tout est bon pour trouver des réponses dans l’au-delà à nos misères d’ici bas ! Mais désolé, il y a un prix très lourd à payer à toucher à ce genre de choses. 
  • Se débarrasser des conséquences de l’occultisme, au mal qu’il génère, au malaise qu’il provoque, c’est DEBUSQUER un géant bien armé et bien plus fort que nous ! Il nous faut l’aide du Fils de David, Jésus de Nazareth, mais avec lui les choses se règlent définitivement !
  1. L’inquiétude pour sa fille, un géant sinistre !
  • Ne dit-on pas : « Petits enfants, petits soucis, grands enfants, grands soucis» dicton populaire. La fille de cette femme est sans aucun doute une adolescente à la perversion sexuelle avérée. Il n’y avait pas Internet à l’époque, on n’avait pas encore inventé YouPorn, ni les Sexto, ou les Selfie à caractère sexuel, mais l’impureté sexuelle existait déjà. 
  • Quelqu’un me dira : « A l’adolescence ses hormones provoquaient des pulsions chez elle, c’est normal » sans aucun doute ! Mais  cette femme n’en pouvait plus des manifestations se produisant chez sa fille : « Cruellement tourmentée par le démon » ou encore « Ma fille est fort malmenée par un démon » il y a un réel sentiment d’impuissance face au drame que sa fille vit ! 
  • Allumer un contre feu en allant voir quelqu’un qui brisera le mauvais sort, faire appel à des gris-gris, des incantations, de la religion (nombreuses dans ces régions) est parfaitement inutile. Autant que la médecine, la science, la psychiatrie, l’hypnose ou les camisoles chimiques. Cette fille a besoin de rencontrer le tueur de géants, Jésus de Nazareth !
  • Quelle paix retrouvée, quel équilibre revenu, enfin un avenir dégagé ! Quelle souffrance envolée, quelle délivrance, quel bonheur d’en finir avec le mal être que l’enfer provoque toujours chez les êtres humains. Sa maison est en paix, son cœur est paisible, sa fille est normale !