img_articles

Dans une société qui prône le droit à la différence (toutes les différences, sexuelles, ethniques, sociales, religieuses, physiques avec la notion de handicap) on constate une normalisation par l’uniformisation. Il ne fait pas bon être différent.

La mode des tatouages par exemple, celle de la barbe pour les hommes et je ne parle pas des tenues vestimentaires qui vous font reconnaître immédiatement comme appartenant à telle ou telle caste de la société.

Ce paradoxe, qui n’est pas le seul véhiculé par la société, les media, les politiciens, est extrêmement déstabilisant pour ceux et celles qui, encore dans l’adolescence ou la prime jeunesse, cherchent à affirmer leur personnalité.

Parce que dans les faits, choisissez de ne pas vous habiller avec des marques tendances et vous n’allez pas tarder à vivre la difficulté d'être différent ! Les autres vont s’en charger n’en doutez pas.

Les roux, dont la seule couleur de cheveux les différencie des autres, subissent encore, à l’heure de l’apogée de la tolérance et des fiertés (à être différents), une mise à l’écart plus que préoccupante et souvent de la part même d’autres qui, sont eux aussi, différents.

Être différent c’est compliqué, n’en doutez pas ! Moralement les choses seront de moins en moins simples. Parler différemment des autres, sans placer comme virgule une grossièreté, c’est difficile ! Mais vous avez le droit à cette différence-là ! Ne pas avoir, par choix, son nom inscrit sur Facebook, ou Instagram ou que sais-je encore, c’est être le saumon qui remonte la rivière à contre courant, mais vous en avez le droit et personne ne devrait vous juger. Fêter un anniversaire sans finir ivre mort, roulant sur la table ou couché sur le bar, c’est possible aujourd’hui, même si vous êtes un jeune adulte et vous en avez le droit, mais ne vous attendez pas à être vraiment compris !

Être jeune et revendiquer sa foi dans le Christ Jésus, sans pour autant être dans un prosélytisme déplacé, et souvent sans même parler, va obligatoirement vous rendre différents. Paul interrogeait les Corinthiens en leur demandant quel rapport pouvait exister entre les ténèbres et la lumière ? (2 Corinthiens 6/14). Et c’est bien logiquement que certains ne supporteront pas ce que vous dégagez, puisque la lumière peut déranger parfois.

L'Évangile de Jésus-Christ va toujours nous aider à affirmer notre personnalité. Jean-Baptiste détonait par son message, mais aussi ses tenues vestimentaires. Il en allait déjà de même avec Élie le prophète ou son successeur Élisée. David n’était pas vraiment dans le moule de l’époque, ce qui a fini par déplaire à Saül. Mais les modèles de société que l'on a toujours proposé aux croyants ne seront jamais vraiment le modèle que le ciel nous propose.

C’est dur d’être différent, malgré tout ce que l'on vous raconte à ce sujet et qui est démenti quotidiennement par les actes, et les paroles. Mais Dieu aime les gens différents, alors soyez vous-mêmes et vous serez sûr d’être différent, unique, beau, bien et épanoui.

Pasteur Samuel Foucart