12/ Le top des plus belles prières de la Bible: "J'ai eu peur"

texte_podcats_formate

Genèse 3/10                                             « J’ai eu peur »

Introduction :   Sans doute, l’une des prières la plus touchante de l’histoire de l’humanité : « J’ai eu peur » ! Et pourtant elle n’a pas dû être simple à formuler. Il faut pour être juste et équilibré, lire son exaucement au cours des âges : « Jésus leur dit aussitôt : Rassurez-vous, c’est moi ; n’ayez pas peur ! » Matthieu 14/27. 

  1. L’invention de la peur ?
    • Il semble que la peur n’existait pas avant ce chapitre 3 de la Genèse, c’était un sentiment inconnu de l’humanité. A sa source, on origine, toujours les mêmes : l’enfer, le péché, les autres !
    • La peur va faire une entrée fracassante dans le monde avec le péché, ou si vous préférez, l’éloignement de Dieu, le fait de ne plus prendre Dieu et ce qu’il dit au sérieux. Inutile de vous dire qu’en s’approchant de Dieu la peur s’éloigne.
    • La peur qui fera l’objet d’une des plus belles prières de la Bible : « J’ai eu peur » ! C’est un homme qui le dit ; on sait que c’est difficile pour l’orgueil masculin d’admettre qu’il y a de la peur dans son cœur. Il a surtout eu peur des conséquences de ses inconséquences. Il a peur du regard de Dieu sur sa vie ; il a eu peur de la colère de Dieu ; il a eu peur des sanctions. C’est déjà si mal connaître le Dieu d’amour.
    •  
  2. La première prière de la Bible
    • En tous cas la première prière identifiée, c’est juste une plainte, un cri et rien d’autre, pas de long discours religieux, pas de théologie.
    • Cette prière-là met en évidence le fait que sans la paix l’être humain ne peut pas vraiment vivre heureux sur cette terre. Tout ce qui vient nous faire peur nous gâche l’existence.
    • « J’ai eu peur » ! et de ce fait, je me cache, je dissimule, je me soustrais au regard des autres, je deviens hypocrite, j’organise ma vie pour ne pas laisser à la peur l’avantage sur moi ; « Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur » Romains 3/4 ; n’est ce pas un peu exagéré ? Il y a des gens qui s’évertuent à dire la vérité ? Non, c’est vrai ! Et la peur n’y est pas pour rien.
    •  
  3. Quelle est notre peur ?
    •  Il serait facile pour moi de faire un petit catalogue retraçant l’histoire de la peur dans l’humanité, je vais vous en épargner.
    • Mais, il est évident que les peurs du Moyen Age ne portaient pas le même  nom que celles d’aujourd’hui, mais la structure de la peur était la même.
    • Certaines personnes meurent de la peur de vivre ; d’autres ont peur des autres ; et puis on a peur de l’avenir ; peur de la maladie (qu’on la nomme Sida ou peste hier). On a peur pour ceux qu’on aime ; peur d’être découvert, dévoilé dans ce qui nous fait honte. Peur de l’occultisme, du pouvoir de l’enfer.
    • Face à toutes ces formes universelles de la peur Jésus déclare, proclame, affirme à qui veut l’entendre : « C’est moi, n’ayez pas peur » ! Personne d’autre n’a jamais dit cela. Seul Jésus ! C’est l’exaucement de la prière du premier homme : « J’ai eu peur » !
    • Il y a dans la Bible 366 promesses de paix, sous une forme ou sous une autre ; en tous cas, on a répertorié 366 textes bibliques évoquant la paix ; une pour chaque journée de notre année.
    •  
  4. Et si nous parlions de nos peurs à Jésus ?
    • A qui parlez-vous de vos peurs, de vos craintes, de vos phobies, de vos angoisses, de vos soucis ?« En parler à des gens qui peuvent pas vous aider ne va faire qu’accentuer la peur !
    • Et si vous parliez au quotidien par la prière, de vos peurs à Jésus. Quelqu’un me dire « Mais je ne sais pas prier » ! Vous savez parler, vous savez prier. Un autre me dira « Mais je n’aime pas parlez au mur, ou au plafond » ! Je vous mets au défi d’expérimenter la paix que le Dieu de l’Evangile donne à celui ou celle, ceux qui lui parlent de leur peur.
    • Et si vous parliez à Jésus de ce qui vous angoisse, de cette peur de vivre ? De cette crainte tenaillante de mourir ; de l’inquiétude pour les vôtres, pour votre avenir ? Pour votre santé ? C’est une prière tellement simple « J’ai eu peur » ; « J’ai peur Jésus « ! Il écoute toujours, il entend et il répond toujours parce qu’il sait combien nous sommes faits pour la paix.
    •  
    • Conclusion :    En s’éloignant de Dieu, l’être humain a laissé la peur s’installer chez lui ; en s’approchant de Dieu comme vous le faîtes aujourd’hui, vous mettez la peur, sous toutes ses formes, à la porte de votre vie.