11/ le top des plus belles prières de la Bible: "Il prie !"

texte_podcats_formate

Actes 9/12 (1 à 17)

« Car voici, il prie » !

Introduction :   Ce n’est par forcément une prière qui attire mon attention aujourd’hui, mais l’influence bénéfique de la prière faite à Dieu au nom de Jésus. Ce texte nous en dit long sur un être humain qui prie. C’est la prière qui influence celui qui prie qui est l’une des plus belles prières de la Bible. 

  1. Un homme qui prie n’est pas (ou plus) dangereux pour lui même. (Tout dépend de qui il prie.)
    • De là à en déduire que les gens mauvais, dangereux, méchants, nuisibles, ne prient pas, ou ne prient plus, je vous laisse libre de vos déductions.
    • Cet homme a raison, non pas d’informer le Seigneur sur l’actualité, mais de réagir face à la violence connue de cet intégriste juif qu’est Saul de Tarse. Il a déjà assassiné des gens, il en a fait mettre en prison etc.…
    • Mais le Seigneur a toujours raison, de lui signaler qu’un homme qui s’adresse à Jésus, qui le prie, le supplie, n’est plus dangereux, est désarmé, en cours de transformation si j’osais. Il n’y a plus de raison de craindre, d’avoir peur de quelqu’un qui vit la repentance et qui prie pour s’en sortir.
  2. Cet homme prie Jésus pour quelles raisons ?
    • Il est tombé (de cheval en l’occurrence) ! Si tous les gens qui tombent dans leur vie (financièrement, professionnellement, sentimentalement, moralement, etc...) pouvaient faire comme lui.
    • Il est aveugle, il ne voit plus rien ; d’une part la maladie nous pousse à prier parfois n’importe qui et n’importe comment ; faisons comme lui, adressons nous à Jésus.
    • Il est aussi conscient que Dieu se prononce contre lui. S’il résiste, il sait qu’il va vers son malheur ; tous ceux qui sont marqués par le malheur, qui prennent conscience d’être maudit, d’avoir le mauvais œil, d’être victime de leur folie, de leurs péchés, de l’occultisme devraient faire comme lui : prier.
    • Il prie parce qu’il est malheureux de sa situation et il a raison : « Quand un malheureux crie, Dieu l’entend.
    • Il prie parce qu’il veut que les choses changent chez lui, il refuse qu’elles durent ainsi et, là encore il nous montre le chemin à suivre. N’être pas satisfait de sa vie c’est une chose, vouloir changer de cap, refaire sa vie, c’est autre chose, utiliser les bonnes méthodes enfin c’est la bonne chose.
    • Il prie parce qu’il a peur.
  3. L’influence de la prière est soulignée dans ce texte !
    • Un homme qui prie Jésus, seul, sans témoin, influence les circonstances de sa vie en bien. Evidemment qu’il l’ignore encore, lui, mais nous, nous le savons. A l’autre bout de la ville l’exaucement est en route, la guérison est en marche, la délivrance se met en place, le secours arrive et lui en ignore tout. Si nous savions l’influence bénie de notre prière sur nos circonstances de vie, la famille, la société !
    • Un homme qui prie Jésus se voit transformé lui-même. Qui pouvait transformer ce chien enragé de la religion extrémiste de cette manière ? Sans doute pas la prière à Allah, à quelques divinités, ou aux forces occultes ! Mais bien la prière à Jésus. S’adresser à Jésus transforme notre vie en bien ; change notre vision des gens, des autres et d’abord de nous même ; nous amène à vivre la repentance du cœur : il n’est plus question d’accuser les autres, la société etc.…
    • Un homme qui prie se fait de nouveaux amis ! Dérisoire me direz vous ; sans doute à priori ; mais en réalité il rencontre des gens qui prient comme lui, avec lui et cela est important. Aimer vraiment les autres ce n’est pas la coterie mais la prière.
    • Un homme qui prie va apprendre que les vrais pouvoirs ne sont pas ailleurs qu’entre les mains du Seigneur Jésus.
    •  

Conclusion :    En réalité, il y a ici deux hommes qui prient, mais la prière de l’un des deux met l’accent sur l’influence bénie de la prière adressée à Jésus, loin d’être un devoir religieux, elle véhicule la vie du ciel sur la terre.